Programmation


Marché crève et concert de mauvaise surprise

Dimanche 16 décembre 2018
Marché : 14h-19h
Concert : 17h / prix libre

Noël avec son lot de cadeaux inutiles approche. Cette année, achetez n’importe quoi ; faites confiance aux professionnels. Venez au Marché Crève découvrir 8 artistes hors normes. Pour mettre l’ambiance Lexi Disques jouera quelques-uns de ses 45 tours sur tourne-disque. Et à 17h, concert de Mauvaise Surprise. Venu tout droit de Saint-Étienne, ce duo nous propose de la musique nullipare désengagée des crassiers stéphanoi.



Le chat

de Pierre Granier-Deferre / France / 1971 / 86’
Dimanche 16 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Pantoufles de vair et négligés de soie ne sont plus que tue-l’amour dans ce drame de l’usure, tissé sur un air sombre de Simenon et mis en scène avec un classicisme très maîtrisé. Dans une banlieue autrefois riante, le nid douillet s’effrite, théâtre d’une intimité quotidienne étouffante où un matou égaré recueille l’affection perdue et les rancœurs d’un couple qui n’arrive plus à s’aimer depuis trop longtemps. Gabin et Signoret se font la gueule, et le spectateur n’en mène pas large.



Lolita

De Stanley Kubrick / USA / 1962 / 153’
Dimanche 23 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Humbert Humbert loue une chambre proche de l’université où il exerce comme professeur de littérature. Malgré la plate vulgarité de sa loueuse, l’attrait pour la fille de celle-ci le décidera à passer rapidement de la cohabitation au mariage. Lorsque son épouse meurt dans un accident, Humbert accède enfin à l’objet de sa convoitise: la jeune Lolita. Naufrage des fantasmes d’un homme mûr sur l’insolente bêtise d’une jeune fille, ce choc des cultures, après avoir inspiré un chef- d’œuvre de la littérature (Nabokov), nous offre un numéro Kubrickien de haute voltige cinématographique.



Comme la lune

de Joel Séria / France / 1977 / 90’
Dimanche 30 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #09
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Roger, bel homme, la quarantaine, marié, partage sa vie entre sa femme et sa maîtresse, une jeune femme riche et sexy. Tout bascule dans sa petite vie pépère lorsqu’il organise une rencontre entre les deux femmes. La soirée vire au drame et au pugilat. Obligé de partir en vacances avec sa maîtresse, il rencontre un vieil ami qui la lui dérobe. Jean-Pierre Marielle est incroyable dans ce portrait de Français esbroufeur et jaloux. Il incarne à la perfection ce franchouillard misogyne et hâbleur propre au cinéma de l’époque et à Séria. Il est l’incarnation du mâle d’une époque et d’un temps révolu.



Le Nom de la Rose

de Jean-Jacques Annaud / Italie / 1986 / 130'
Dimanche 6 janvier 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #01
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Ce projet risqué avec casting international et budget faramineux trouve son origine dans le luxuriant livre d’Umberto Eco dont le film prétend être le palimpseste plutôt qu’une véritable adaptation. Au final improbable succès critique et public, cette enquête monastique médiévale autour de la force (parfois meurtrière) de l’écrit n’a rien perdu de son pouvoir envoûtant.



Toute la mémoire du monde + Le libraire de Belfast

Dimanche 13 janvier 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #02
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

Toute la mémoire du monde
de Alain Resnais / France / 1956 / 22’

« Parce que leur mémoire est courte les hommes accumulent d'innombrables pense-bêtes... » Voilà comment s’ouvre ce portrait analytique de la Bibliothèque Nationale de France. 
 

Le Libraire de Belfast
de Alessandra Celesia / UK-France / 2011 / 54’

Un libraire sans librairie, un punk dyslexique amateur d’opéra, une chanteuse adepte de X Factor, un matelas trop grand pour le lit d’antan, une énième alerte à la bombe... Le libraire de Belfast a construit son arche sur les échafaudages de sa petite maison en briques où des centaines de volumes invendus racontent le naufrage d’une ville. Un univers bien contemporain filmé sans nostalgie avec l'intensité des passions qui meuvent ses personnages et de la confiance qui les lie.



Farenheit 451

de François Truffaut  / UK / 1966 / 112'
Dimanche 20 janvier 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Adapté du roman éponyme de Ray Bradbury, seule œuvre de science-fiction et unique film tourné en anglais de Truffaut, Farenheit 451 nous décrit une société futuriste dans laquelle les livres sont implacablement traqués et détruits. Nous suivons le parcours de Montag, incinérateur de bouquins professionnel et citoyen exemplaire qui, progressivement, va basculer du côté de la résistance.



Sérénade à trois

de Ernst Lubitsch / USA / 1933 / 90'
Dimanche 27 janvier 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Une machine à écrire, quelques pinceaux, des toiles et des crayons, deux amis et leur muse, un « gentlemen’s agreement » platonique et fragile, le tout sous les combles de Paris. Dans cette audacieuse histoire de triangle amoureux, Lubitsch se joue des interdits, fait de la nonchalance une vertu et met en scène une bohème joyeusement amorale.
 



Charulata

de Satyajit Ray / Inde / 1964 / 117'
Dimanche 3 février 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Le scénario de ce film s’articule autour de l’écriture et du rapport que chaque personnage entretient avec celle-ci. Au cœur d’un trio amoureux, on assiste à un affrontement entre écriture poétique et écriture politique. La mise en scène faite de doux mouvements de caméra et de zooms plus secs ponctue habilement les émotions des protagonistes. Ours d'argent à Berlin en 1965.



Raining in the Mountain

de King Hu / Chine / 1979 / 120' 
Dimanche 10 février 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #06
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Raining in the Mountain est un mélange entre un film de kung fu, une intrigue policière et une comédie d’action, le tout sur fond de sagesse bouddhique. Le labyrinthique monastère dans lequel se déroule l'action est le prétexte parfait pour des courses-poursuites et des jeux de cache-cache. Jubilatoire !



I Comme Iran

de Sanaz Azari / Belgique / 2014 / 50'
Dimanche 17 février 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

En présence de la réalisatrice

Dans le huis clos d’une salle de classe, la réalisatrice apprend à lire sa langue maternelle à partir d'un manuel datant de la révolution islamique. Au fil des leçons, son professeur lui transmet les rudiments du persan, comme une porte d’entrée vers l’histoire et la culture iranienne. Le didactisme des leçons glisse sur le regard d'un homme qui dévoile son amour pour un pays perdu. Le cadre rivé sur le tableau noir et les illustrations du livre s’évade progressivement dans une poésie en collage.



Sleuth

de Joseph L. Mankiewicz / UK / 1972 / 138'
Dimanche 24 février 2019
Cinéclub - Cycle « Littératoscope » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Duel de styles et de générations, face à face entre deux grands acteurs que tout oppose (L. Olivier et M. Caine), le jeu machiavélique de « Sleuth » se déroule en presque huis-clos dans un excentrique manoir british entouré de son labyrinthe végétal… Faux semblants et chausse-trappes au programme de ce classique en forme de Cluedo grandeur nature.