Programmation


Par-delà - L’appel des entités fragiles

Samedi 24 novembre 2018
Portes: 20H - Rencontre: 20H30
PAF: 3€

Rencontre, histoires et discussion avec François Thoreau, Ariane d’Hoop et leurs camarades, autour du livre « L’appel des entités fragiles. Enquêter avec les modes d’existence de Bruno Latour ». On y croise, pêle-mêle, un lieu de soins psychiatriques en réaménagement, la conception d’un dispositif algorithmique de surveillance, le terrain d’une lutte opposant les mineurs britanniques aux forces de police, un viticulteur aux prises avec les conséquences de l’insaisissable dérèglement climatique, ou encore une artiste cherchant à rendre compte de la fabrique d’images comme pièces à conviction lors d’un procès pour génocide.



Victor Victoria

de Blake Edwards / USA / 1982 / 132’
Dimanche 25 novembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Dans les années 1930, Toddy, un homosexuel quinquagénaire, ancien roi du « Gay Paris », prend sous son aile Victoria Grant, une chanteuse d’opéra qui connaît les dures lois de la vie de bohème. Il se donne le défi de la faire passer pour un héritier polonais qui excelle dans les numéros de travestis. Une femme qui se transforme en homme qui se transforme en femme... Victor Victoria étonne par son ambivalence entre un certain classicisme et une extrême modernité. À l’image de son titre, tout en dualité, ce film travaille l’incertitude pour mieux briser les stéréotypes et interroger nos rapports aux genres.



Concert

Samedi 1 décembre 2018
Portes: 20H00 - Concert: 21h
PAF : 7€


L’OCELLE MARE

Multi-instrumentiste autodidacte, Thomas Bonvalet est un poisson dans son instrumentarium. Il sort aujourd’hui « Temps en terre », 5e disque de son projet solo L’Ocelle Mare. Piano, banjo, basse, métronome, diapasons, claves, amplis, subwoofer, cloches, fragments d’orgue à bouche, concertina, moteurs à ressorts... Véritable plongée dans la musique libre, tout y passe mais à la juste dose.

 

« ROTO RELIEF » par Ludovic Medery

A mi-chemin entre la musique concrète, le field recording et l’improvisation libre, Ludovic Medery nourrit un vieux magnétophone à bande de sources sonores de tout bois. Elles se frottent, se fondent et se «mangent » littéralement avant d’être englouties dans les abysses de sa boucle magnétique



10e chambre, instants d'audience

de Raymond Depardon / France / 2004 / 105’
Dimanche 02 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Face au juge, on se retrouve nu, rusant ou à court d’arguments pour éviter la condamnation. À la 10e chambre du tribunal correctionnel de Paris, Raymond Depardon a enregistré les vies minuscules d’accusés anonymes et scruté les mécanismes du pouvoir. Face au juge tout puissant, nul n’est en effet censé ignorer la loi.



Radio - Parlez-moi d'amour

Dimanche 09 décembre 2018
Portes: 17h30 – Écoute: 18h00
PAF: 1€

PARLEZ-MOI D’AMOUR
Une collaboration de Stéphane Dupont et Pascale Baidak / Belgique / 2005 /48’

Gainsbourg chantait : « Au 56, 7, 8, peu importe / De la rue X, si vous frappez à la porte / D’abord un coup, puis trois autres, on vous laisse entrer / Seul et parfois même accompagné. » On plonge ici dans l’univers du Berger, célèbre hôtel de rendez-vous bruxellois. Dans cet épisode de la Quatrième Dimension on se laisse conter l’histoire intime d’un lieu, des malaises et surtout des attachements qu’il suscitait encore il y a peu.

19H30 INTERLUDE PAIN SAUCISSE - 3€



Polissons et Galipettes

France / 1905-1935
Dimanche 09 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #06
Portes: 17h30 – Projection: 20h30
PAF: 4,00€


COURTS-MÉTRAGES PORNOGRAPHIQUES MUETS

Dès l’aube du cinéma, le genre pornographique s’invite dans les maisons closes. Humour et fraîcheur sont au cœur de chacun de ces petits films. Qu’on se le dise : le sexe y est pour tout le monde, dans tous les sens et par tous les trous. Et pour le plaisir de nos oreilles et de nos zigomatiques, la projection des films sera accompagnée en direct par l’humoriste Ruby Pinata.



Atelier presque zéro déchet et échange de bonnes idées, spécial Noël

Samedi 15 décembre / 14h à 17h / prix coûtant

Préparons diverses « recettes maison » à (pourquoi pas ?) glisser dans les chaussons de Noël : Déodorant au bicarbonate ? Biscuits à l’okara ? Tawashi ? Le tout emballé dans un joli furoshiki ? Cadeau immatériel ? C’est facile, c’est beau, c’est bon.
Bienvenue à toutes et tous ! Règles du jeu et inscriptions : locationcercle@gmail.com



Marché crève et concert de mauvaise surprise

Dimanche 16 décembre 2018
Marché : 14h-19h
Concert : 17h / prix libre

Noël avec son lot de cadeaux inutiles approche. Cette année, achetez n’importe quoi ; faites confiance aux professionnels. Venez au Marché Crève découvrir 8 artistes hors normes. Pour mettre l’ambiance Lexi Disques jouera quelques-uns de ses 45 tours sur tourne-disque. Et à 17h, concert de Mauvaise Surprise. Venu tout droit de Saint-Étienne, ce duo nous propose de la musique nullipare désengagée des crassiers stéphanoi.



Le chat

de Pierre Granier-Deferre / France / 1971 / 86’
Dimanche 16 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Pantoufles de vair et négligés de soie ne sont plus que tue-l’amour dans ce drame de l’usure, tissé sur un air sombre de Simenon et mis en scène avec un classicisme très maîtrisé. Dans une banlieue autrefois riante, le nid douillet s’effrite, théâtre d’une intimité quotidienne étouffante où un matou égaré recueille l’affection perdue et les rancœurs d’un couple qui n’arrive plus à s’aimer depuis trop longtemps. Gabin et Signoret se font la gueule, et le spectateur n’en mène pas large.



Lolita

De Stanley Kubrick / USA / 1962 / 153’
Dimanche 23 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Humbert Humbert loue une chambre proche de l’université où il exerce comme professeur de littérature. Malgré la plate vulgarité de sa loueuse, l’attrait pour la fille de celle-ci le décidera à passer rapidement de la cohabitation au mariage. Lorsque son épouse meurt dans un accident, Humbert accède enfin à l’objet de sa convoitise: la jeune Lolita. Naufrage des fantasmes d’un homme mûr sur l’insolente bêtise d’une jeune fille, ce choc des cultures, après avoir inspiré un chef- d’œuvre de la littérature (Nabokov), nous offre un numéro Kubrickien de haute voltige cinématographique.



Comme la lune

de Joel Séria / France / 1977 / 90’
Dimanche 30 décembre 2018
Cinéclub - Cycle « Peignoirs et robes de chambre » #09
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Roger, bel homme, la quarantaine, marié, partage sa vie entre sa femme et sa maîtresse, une jeune femme riche et sexy. Tout bascule dans sa petite vie pépère lorsqu’il organise une rencontre entre les deux femmes. La soirée vire au drame et au pugilat. Obligé de partir en vacances avec sa maîtresse, il rencontre un vieil ami qui la lui dérobe. Jean-Pierre Marielle est incroyable dans ce portrait de Français esbroufeur et jaloux. Il incarne à la perfection ce franchouillard misogyne et hâbleur propre au cinéma de l’époque et à Séria. Il est l’incarnation du mâle d’une époque et d’un temps révolu.