Programmation

Donna Haraway: Story Telling for Earthly Survival

Film de Fabrizio Terranova / BE / 2016 / 121'
Vendredi 20 octobre 2017
Projection: 20h00
PAF: 5,00€

Le film de Fabrizio Terranova dresse le portrait éclaté et jubilatoire – entre réalité et (science-) fiction – de la conteuse, philosophe, biologiste et féministe Donna Haraway. Cette penseuse essentielle de notre temps établit la fabulation, le trouble et l’humour comme outils propres à tenir le cap dans notre époque tourmentée. En questionnant les grandes distinctions de la « Modernité » (nature/culture, homme/animal, homme/femme, organique/technologique...), elle construit depuis les années 1980 une pensée tentaculaire parfaitement incarnée par le film de Terranova. Une discussion entre ce dernier et les « fabulatrices » que sont Vinciane Despret et Lucienne Strivay promet de beaux moments de partage autour de la philosophie essentielle de Donna Haraway.

Projection suivie d'une discussion avec le réalisateur, Vinciane Despret (éthologue/philosophe) et Lucienne Strivay (anthropologue de la nature)


La Traque

Film de Serge Leroy / France / 1975 / 95'
Dimanche 22 octobre 2017
Cinéclub - Cycle « Sans » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Helen Wells, une jeune Anglaise venue en Normandie, rencontre, à son corps défendant, un groupe de chasseurs embarqués dans une battue au sanglier. Sept hommes issus de la bonne société locale. Tous sont liés par des relations d’intérêts croisées. Le mal, d’abord isolé au sein du groupe en la personne du grossier Paul Danville (Pilippe Léotard), s’étendra tel une tache noir pour imprimer sa marque sur tous, les plus timides comme les plus respectables. Sortede cluedo infernal ou il n’y a que des coupables, Serge Leroy nous offre une brochette de superbes salauds, fascinants de lâcheté et pourtant tellement ordinaires...


Naissance d'une Nation

Film de D. W Griffith / USA / 1905 / 190'
Vendredi 27 septembre 2017
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 5,00€

Une guerre civile fondatrice des Etats-Unis modernes, une guerre où les questions d’esclavagisme et de racisme sont centrales. Et puis ce film, sorti en 1915, qui donne le ton pour le cinéma formel à venir et reste encore à ce jour une référence stylistique dans l’histoire cinéma. On parle bien d’un film pro Klu Klux Klan (si si) qui raconte, d’après un roman, la difficile reconstruction du sud des États-Unis dévasté par la guerre de sécession. S’il ne suffit pas de dire que la guerre est finie, il l’est encore moins d’annoncer que les hommes sont égaux après avoir aboli l’esclavage. Plus de 100 ans après la réalisation de ce chef d’oeuvre raciste, en plein retour des suprémacistes blancs, l’hallucination nauséeuse demeure. Pas de piano, de guitare ni de chants live pour ce live soundtrack mais une mise en musique à patir de vinyles ! Pour ce faire Guillaume Maupin et Sébastien Demeffe ont puisé dans leurs collections pour en extraire une bande son à base de musiques d’époque, de field recordings et de discours historiques ou actuels. Cette naissance étasunienne matinée de tension raciale s’oppose alors à l’histoire d’une nation musicale forte de ses innombrables métissages.


M.A.S.H.

Film de Robert Altman / USA / 1970 / 116'
Dimanche 29 octobre 2017
Cinéclub - Cycle « Sans » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Dans ce film de guerre sans combats (les seuls sons d’armes à feu résonnent durant un match de football) on suit 3 chirurgiens évoluant entre opérations baignées de sang, beuverie, bronzette, partie de golf et de jambe en l’air. Film délicieusement irrévérencieux, Mash est un magnifique bras d’honneur à la guerre et à la société américaine conservatrice.