Le prestige de la mort

Film de Luc Moullet / France / 2006 / 72′
avec Luc Moullet, Bernadette Laffont
Dimanche 25 février
Cinéclub – Cycle « Pognon » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Habitué aux tournages à budget microscopique, Luc Moullet se met ici lui-même en scène en réalisateur fauché. Il veut adapter au cinéma Remèdes désespérés, un roman de Thomas Hardy. Mais il n’a pas un sou et tout le monde s’en fout, de son projet. Le cinéaste se fait alors passer pour mort, escomptant un regain d’intérêt pour son œuvre qui le rendra riche post-mortem. On peut déjà vous dire que ce sera un échec… Vous allez voir un des films les plus cheaps au monde, que ce soit dans les dialogues, les personnages, les habits, etc. Seule la montagne a le mérite d’être crédible. Néanmoins, autant ce film ne ressemble à rien, autant il est désopilant.

Les Rapaces

Film de Erich von Stroheim / USA / 1924 / 140′
Live soundtrack par René Binamé / Ambiance musicale assurée par la Cerk’ team
Vendredi 23 février
Portes: 20h30h – Projection: 21h00
PAF: 5,00€

C’est l’histoire de Mac Teague, dentiste fraîchement débarqué à San Francisco. Il tombe amoureux de Trina, l’amour est réciproque et ils s’épousent. Tout va bien jusqu’au jour où un billet de loterie emporte les personnages dans la folie. Entre cupidité, haine et frustration, le film dépeint une déchéance totale et sans compromis. La mise en scène est sublime, les comédiens ne tombent pas dans un pathos inutile, tout est tourné dans des décors naturels dont la Vallée de la Mort: voici en quelques mots le chef d’œuvre de von Stroheim. Le tout servi par les musiquettes anarcho-punks de René Binamé: ce vendredi, vous n’aurez pas jeté votre argent par la fenêtre!

Projection et discussion à propos du Capitalocène

Jeudi 22 février
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

Projection et discussion à propos du Capitalocène – Cycle Par-delà
En partenariat avec Financité et le Val’heureux

Même si certains fous, cyniques et ignorants parviennent encore à le nier, le capitalisme a engendré les catastrophes écologiques et sociales en cours. Si le réchauffement climatique change la face de la Terre, le capitalisme est à ce point responsable que certains auteurs ont inventé le terme de « capitalocène » pour désigner notre époque. Lors de cette soirée, nous reviendrons sur l’histoire de ce capitalocène en partant notamment d’un film coup de poing (et inédit dans nos régions!) : An Injury to One de Travis Wilkerson (USA, 2002, 53’).

Ghetto Millionnaires

Documentaire de Gilles Remiche / Belgique / 2010 / 54′
Dimanche 18 février
Cinéclub – Cycle « Pognon » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Entre Bruxelles et Kinshasa, et en suivant Tigana, rebaptisé « Pièce Maîtresse » dans le milieu, ce documentaire, sans commentaire, tisse la toile du monde coloré de la SAPE, la Société des Ambianceurs et Personnes Élégantes. Véritable jet-setter congolais, victime de la mode, le sapeur construit son image au prix de nombreux sacrifices. Cette immersion nous décrit à quel point chaque pièce compte, qu’elle soit de monnaie ou accessoire de leur look bling-bling, pour incarner le mythe de la réussite et de l’élégance. Le spectateur comprendra rapidement que les enjeux de la SAPE, véritable figure d’une rencontre compliquée entre l’Afrique et le monde occidental, dépassent largement les épaulettes dorées de ses adeptes.

Bitcoin & Val’heureux, les monnaies en marge

CONFÉRENCE – MITRAILLE
Vendredi 16 février
OUVERTURE À 20H00 / RENCONTRE 20H30
PAF: 2€

En partenariat avec Financité et le Val’heureux

Monnaie virtuelle d’une part, monnaie papier de l’autre, les faiblesses et failles du système économique dominant sont autant de prétextes pour refaçonner des mondes à partir de leurs transactions commerciales. Cette rencontre avec John Nève, qui termine une thèse sur le Bitcoin, et Éric Dewaele, membre fondateur de l’asbl Val’heureux, sera l’occasion d’éclaircir par la marge quelques mécanismes aussi obscurs qu’essentiels au questionnement de notre système économique.

David Golder

Film de Julien Duvivier / France / 1930 / 75′
avec Harry Baur
Dimanche 11 février
Cinéclub – Cycle « Pognon » #06
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Juif errant devenu magnat des affaires, David Golder étouffe dans un monde sans amour. Écrasé par les frivolités de sa femme, les convoitises du beau monde et les minauderies de sa fille, il sombre dans la solitude abyssale des très riches… Pour son tout premier film parlant, Duvivier fait non seulement preuve d’une adresse éblouissante dans la mise en scène, mais aussi d’une grande sûreté dans l’usage du son. Un film rare et fragile pourtant, et d’une noirceur sans rémission, souffrant peut-être de caractères secondaires très appuyés, mais où Harry Baur crève littéralement l’écran.

CONCERTS

Samedi 10 février
OUVERTURE À 20H30 / CONCERTS À 21H / PAF: 6€

Cantenac Dagar (Isola Records, France)
Duo néo folk indus composé d’un banjo électrique, quelques cassettes, quelques cloches et de l’incroyable talent d’Aymeric Hainaux : human beat box échappant à toutes les conventions. Le tout au service de l’hypnotisme et de la transe.

En ouverture:
Olivier Pé (guitares préparées), artiste organique et minimaliste, est l’invité de Tom Malmendier, batteur, frotteur et chatouilleur de peaux, et Heinrich (guitare semi-préparée), rescapé de Même les oiseaux puent.

Le trésor de la Sierra Madre

Film de John Huston / États-Unis / 1948 / 126′
avec Humphrey Bogart et Tim Holt
Dimanche 4 février
Cinéclub – Cycle « Pognon » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Adaptation de l’ouvrage culte de l’écrivain Traven, réalisé par le maître hollywoodien de l’aventure trépidante et introspective, le film est l’un des sommets de l’âge d’or tardif du cinéma américain. Mexique, années 20, deux aventuriers partent à la recherche d’or en compagnie d’un vieux prospecteur dans les réputées inaccessibles montagnes de la Sierra Madre. La découverte d’un filon va déclencher une série de réactions en chaîne dans le groupe, véritable sujet du film. En bref, la “soif de l’or” ici traitée de manière magistrale, intemporelle et bouleversante.

RADIO-BAS DE LAINE

DIM 4 FÉVRIER / OUVERTURE À 18H / ÉCOUTE À 18H30 / PAF: 1€ / Soupe à prix libre

Fragments hackés d’un futur qui résiste
Écriture: Alain Damasio / Mise en ondes de Tony Regnauld et Floriane Pochon / France / 2014 / 53′

Cette science-fiction pour les oreilles donne à entendre le récit d’un futur, où l’espace urbain est privatisé par la puissance économique, et la surveillance des individus généralisée. Dans ce contexte tendu, la mort d’une « standard » (abattue par un drone dans une zone à accès réglementé) met le feu aux poudres. Commence alors la résistance contre l’oppression économique et le pouvoir corrompu.