The ballad of Genesis et Lady Jane

Documentaire de Marie Losier / USA / 2011 / 72′
Dimanche 18 mars 2018
Cinéclub – Cycle « Béquilles & Prothèses » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Deux personnages au creux de cette ballade : Genesis Breyer P-Orridge, performer underground et figure incontournable de la scène post-punk industrielle (Coum Transmission, Throbbing Gristle, Psychic TV) et Lady Jaye, performeuse live de l’aube des années 2000. Puis une histoire d’amour et de dévotion, dans laquelle les deux personnages décident de recourir à la chirurgie esthétique pour remodeler leur corps à l’image l’un de l’autre en vue de devenir les deux parties d’un être unique – un « pandrogyne ».

Cette séance sera précédée du court métrage : L’homme machine
de Mathieu Delmartino et Denis Dewind / Belgique / 2017 / 12′

Après un accident de la route, le docteur van Cut expérimente en première mondiale, le remplacement du cerveau par une machine. Comment cet homme nouveau arrivera-t-il à vivre, à aimer, à manger ?

Camille : Portrait d’un-e artiste en transition

Ecoute radio / 48′
Dimanche 18 mars 2018
Portes: 17h30 – Projection: 18h00
PAF: 1,00€

Séance en présence de Carine Demange et Camille Pier

« Pour raconter son histoire, mieux vaut s’exprimer en « Je ». La 3ème personne pose toujours des problèmes d’accords. Je cherchais à définir cette troisième personne unique, à devenir, en devenir. L’inaccessible étoile ! Puis j’ai réalisé que le genre de l’accord n’était ni binaire, ni polaire. Les genres, multiples, se bousculent et nous bousculent… »