Atelier de lecture

Jeudi 31 mai 2018
Portes: 19H – Discussion: 20H00

Avec cet « atelier » de lecture, nous réfléchissons collectivement par le biais d’échanges autour de textes, lus au préalable et/ou ensemble. Nos rencontres sont mensuelles, afin de discuter d’écologie, de politique, d’histoire… Ce groupe de lecture est ouvert à ceux qui ne souhaitent pas prendre la parole en public. Pour en savoir plus, s’inscrire et recevoir le programme de lecture utile à la prochaine séance, écrire à l’adresse suivante : agaland@hotmail.com

Sa majesté des mouches

de Peter Brook / Grande Bretagne / 1963 / 92′
Dimanche 27 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Ici l’île symbolise la société des hommes et leur incapacité à faire la paix, où des Robinsons en herbe, détachés des liens parentaux et d’une moralité cadrée par les règles échouent lorsqu’ils essayent de reproduire la société des adultes dans un espoir de survie. Ces enfants avec leurs peurs et leurs besoins de croyances reflètent le combat incessant de la civilisation contre la soumission et l’humiliation imposée aux faibles lorsque les pulsions laissent place à la violence et au besoin de domination.

Par-delà: Vital Phantasy / Imagination Vitale

Jeudi 24 mai 2018
Portes: 20h – Rencontre: 20h30
PAF: 3€

Didier Demorcy nous proposera une causerie – d’histoires et d’images entrelacées… Où il sera question d’animisme, de théories de l’évolution, de mondes-plus-qu’humains… Mais aussi : d’arbres et de corail, d’indigènes et de scientifiques, de colonialisme et de races dégénérées, de la destruction des Communs, de Socrate et du soudain silence du monde, d’élevage industriel, de pensée animale, de tiques et de criquets, des Hautes Fagnes et d’Ikea, de moules et de cadeaux de fiançailles… et de vers de terre.

L’île nue

Film de Kaneto Shindo / Japon / 1960 / 92′
Dimanche 20 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Jour après jour et sans mot dire, une famille de paysans arrache sa subsistance à une petite île de la mer intérieure pratiquement dépourvue d’eau douce. Chaque goutte compte, chaque geste aussi, comme chaque sourire et chaque larme: on a rarement filmé l’effort humain avec autant d’économie et de poésie. Une œuvre sincère, anti-commerciale, et qui a pourtant rencontré un franc succès public ainsi qu’un grand prix au festival de Moscou.

Austin Townsend

CONCERTS
Samedi 19 mai
Portes: 20h30 – Concerts: 21h
PAF: 6 euros

Quelque part entre The Great Park et Leonard Cohen, les concerts d’Austin Townsend, chanteur néo-zélandais échoué sur le pavé de Bordeaux, ont durablement marqué ceusses qui y ont assisté jadis. On le croyait perdu et le revoilà, accompagné par Mauricio Amarante (de Radikal Satan). Tango funèbre, kraut pour cercueil, blues en apnée dans un verre de whisky : si les promesses sont tenues, ça vaudra la peine de se déplacer.

On peut écouter l’unique album d’Austin Townsend sur le site du label bordelais des potagers nature.

Et en première partie: Isophrenia (Strange Pop Psych).

Par-delà: Île de Pâques

Île de Pâques. Effondrement, images et enquêtes archéologiques.
Vendredi 18 mai 2018
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 4,00€

En compagnie des archéologues Damien Flas (ULiège) et Nicolas Cauwe (Musées royaux d’art et d’histoire et ULB, sous réserve), la rencontre se propose de revenir sur les mythes qui entourent l’île de Pâques. A propos de la construction des célèbres statues (moai) ou de l’effondrement de la culture pascuane, l’archéologie apporte désormais des éléments propres à bousculer les idées reçues. La rencontre sera agrémentée de la projection de « L’île de Pâques » de Henri Storck (1935, 26’) et d’autres images !

Ciné-enfant (Les Voyages de Gulliver)

Film d’animation de Dave Fleischer / États-Unis / 1939 / 76’
Dimanche 6 mai 2018
Portes: 14h – Projection: 14h30
PAF: 1,00€


 
Gulliver, naufragé d’un navire coulé par la tempête, aborde les plages de Lilliput, une île imaginaire de l’Océan Indien. Epuisé, Gulliver s’y endort. Au même moment, le roi fête les fiançailles de sa fille, avec le fils du roi de l’île rivale de Blefuscu. La découverte de Gulliver va mobiliser les Lilliputiens… Cette adaptation des Voyages de Gulliver (1721) de Jonathan Swift est une ode poétique à la tolérance. Un classique à (re)découvrir et un goûter offert aux enfants !
 

Cycle île

Mai – Juin 2018

ÎLE – Associée à la chasse au trésor, au Paradis ou à l’errance, l’île est un élément du paysage qui se rêve et s’invente depuis la nuit des temps. Objet de désir de l’idéologie du tourisme, ce bout de terre entouré d’eau joue également le rôle de miroir pour l’individu et la société. Isolée, oubliée ou cachée du reste du monde, elle accueille les grandes solitudes, celles des reclus pestiférés, des forçats en fuite et des naufragés en attente de Vendredis. Utopique ou dystopique, elle abrite les géants, les monstres et autres sirènes prêts à s’emparer des héros de passage. Écologique, elle prend désormais le risque de se faire submerger par les flots. Politique, elle exprime l’idée d’autonomie, qui n’est qu’un leurre, car dans la réalité, on sait que « nul homme n’est une île ». Pour clore la saison, le Cercle vous propose un archipel de films à explorer, pour que, peut-être, en septembre, nous puissions nous écrier ensemble « Terre ! Terre ! »


Le chant d’une île
6 mai 2018

Stromboli
13 mai 2018

L'île nue
20 mai 2018

Sa majesté des mouches
27 mai 2018

The Wicker man
3 juin 2018

Dura Lex (Selon la loi)
10 juin 2018

Printemps, été, automne, hiver... et printemps
17 juin 2018

Weemoed & Wildernis
24 juin 2018