Brutti, sporchi e cattivi

Film de Ettore Scola / Italie / 1976 / 115′
Dimanche 5 novembre 2017
Cinéclub – Cycle « Ordures » #01
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Le film met en scène une famille du sud de l’Italie venue tenter sa chance dans la capitale italienne. Le quartier de Monté Ciocci où a eu lieu le tournage est un vaste bidonville surplombé par la basilique saint-Pierre (le dieu des pauvres ça justifie tout, même l’injustifiable).
Tout comme la famille anti héroine du film, un grand nombre de gens originaires des Pouilles ont vu la route de la gloire finir en cul de sac. Et comme la vie sent les aisselles du reste de la tribu, qui pionce les uns sur les autres, les petits plaisirs ça se refuse pas. Surtout quand on est l’impitoyable patriarche d’une famille aussi nombreuse que la horde d’Attila, et que ces cocos-là seraient bien foutus de vouloir sa peau vu qu’il en a du fric le vieux.
A l’origine Ettore Scola voulait faire un film documentaire sur le quartier Monté Ciocci pour dévoiler toute cette misère à une classe bourgeoise qui s’en contrefiche. Je ne sais pas qui sont les véritables ordures mais sans doute vaut-il mieux en rire que de s’en foutre.