Weemoed & Wildernis

de Digna Sinke / Pays-Bas / 2010 / 88′
Dimanche 24 juin 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

en présence de la réalisatrice
L’île Tiengemeten dans le Delta de la Meuse a d’abord été reprise à la mer, remodelée pour fournir une terre agricole fertile puis dans les années 200 restituées à la nature. En 2006, les travaux commencent: les routes en asphalte ont été détruites, des arbres ont été abattus, d’autres plantés, la terre et les digues sont remodelées et les agriculteurs délogés. Avec lé rigueur du géomètre et la poésie du peintre, Digna Sinke a suivi ces transformations sur une période de treize ans. En filigrane se raconte une tension étrange : dans un éternel éphémère, l’homme s’échine à contrôler la nature.

Printemps, été, automne, hiver… et printemps

de Ki-Duk Kim / Coréen / 2003 / 103’
Dimanche 17 juin 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Dans la réserve naturelle de Jusan, à l’est de la Corée du Sud, un jeune garçon est confié à un moine qui vit en ermite dans un temple bouddhiste au beau milieu d’un lac. Commence pour l’enfant une vie simple et rude auprès de son maître. Le film nous montre, à travers les 4 saisons, la vie et l’évolution d’un jeune homme. D’abord enfant apprenant le bien et le mal des punitions de son maître. Puis adolescent, confronté à l’amour et au désir pour une jeune fille, jeune homme au contact de la civilisation et enfin adulte face à l’apaisement, au pardon et au recommencement.

Dura Lex (Selon la loi)

de Lev Koulechov/ Union Soviétique / 1926 / 61′
Dimanche 10 juin 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #06
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 4,00€

Cinéma-concert

Jean Mikili : Bruxellois, ex Liégeois, ex Jumbo Jet et ex Some Tweetlov, qui piochera des airs contemplatifs, désolés ou mélodiques hors de guitares et autres instruments.

Cinq chercheurs d’or sont seuls dans une étendue enneigée. Les rapports de force et de supériorité au sein de cette micro-société éclatent lorsque Denine, le subordonné, pète un câble et tue deux de ses camarades. Le couple Nielsen parvient à le ligoter. Isolés dans la cabane, ils décident alors de juger l’assassin selon la loi. La loi est dure, mais c’est la loi.

The Wicker man

Film de Robin Hardy / Grande Bretagne / 1973 / 104′
Dimanche 3 juin mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Un sergent de la police britannique, chaste et puritain, s’en va enquêter sur un cas de disparition d’enfant dans l’île de Summerisle. Il y découvre un endroit étrange, où dominent de très libertaires cultes païens. La population locale y apparait avant tout préoccupée par la préparation de la grande fête du premier mai, celle ou l’on érige « l’homme en osier », bûcher-mannequin géant censé favoriser les récoltes… 

Sa majesté des mouches

de Peter Brook / Grande Bretagne / 1963 / 92′
Dimanche 27 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Ici l’île symbolise la société des hommes et leur incapacité à faire la paix, où des Robinsons en herbe, détachés des liens parentaux et d’une moralité cadrée par les règles échouent lorsqu’ils essayent de reproduire la société des adultes dans un espoir de survie. Ces enfants avec leurs peurs et leurs besoins de croyances reflètent le combat incessant de la civilisation contre la soumission et l’humiliation imposée aux faibles lorsque les pulsions laissent place à la violence et au besoin de domination.

L’île nue

Film de Kaneto Shindo / Japon / 1960 / 92′
Dimanche 20 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Jour après jour et sans mot dire, une famille de paysans arrache sa subsistance à une petite île de la mer intérieure pratiquement dépourvue d’eau douce. Chaque goutte compte, chaque geste aussi, comme chaque sourire et chaque larme: on a rarement filmé l’effort humain avec autant d’économie et de poésie. Une œuvre sincère, anti-commerciale, et qui a pourtant rencontré un franc succès public ainsi qu’un grand prix au festival de Moscou.

Stromboli

Film de Roberto Rossellini / Italie / 1949 / 107′
Dimanche 13 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #02
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

A Rome, après la Seconde Guerre mondiale, Karin, jeune Lituanienne cultivée, végète dans un camp pour personnes déplacées. Afin d’en sortir, elle accepte d’épouser Antonio, un pêcheur qui s’est épris d’elle, mais qu’elle n’aime pas. Le couple s’installe dans l’île de Stromboli, d’où le jeune homme est originaire. Les habitants y sont pauvres et frustes. Antonio vit chichement de la pêche au thon. Tous craignent l’éruption du volcan Stromboli qui domine l’île. Lui souffre de la solitude. Elle rêve de s’enfuir de cet endroit qui ressemble trop à une nouvelle prison…

Le chant d’une île

Film de Joachim Pinto et Nuno Leonel / Portugal / 2015 / 103’
Dimanche 06 mai 2018
Cinéclub – Cycle « Île » #01
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Entre documentation des pratiques de pêche et journal intime, le film retrace la manière dont les deux réalisateurs aux vies fracassées par le sida s’intègrent peu à peu à la communauté de l’île de Rabo de Peixe dans les Açores. Lyrique, ce documentaire tisse les motifs de la mort, de la maladie, de la survivance de gestes archaïques, mais aussi de la puissance et de la joie d’être au monde, sur une île soumise aux vents du grand large.