Cycle Pognon

Janvier – Février 2018

Chez l’épicier, pas d’argent, pas d’épices,
Chez la belle Suzon, pas d’argent, pas de cuisses…
” chantait un illustre anarchiste.
Oseille, blé, radis et ronds de carotte: sous les espèces les plus variées, l’argent met du foin aux râteliers, parfume le pot-au-feu du poète et fait frémir la marmite du curé comme celle de la femme galante. Bifteck et galette règnent sans partage, dessus comme dessous les tables, obsèdent le pauvre et le riche, comblent les estomacs, magnifient les corps, corrompent les âmes et remplissent les dictionnaires… Les barrières tombent ou se hérissent suivant le cours du kopeck, les langues les plus coriaces se nouent ou se délient à coups de biftons et de pépètes, tandis que sous des montagnes de briques se dressent les tours de verre, s’aplanissent les reliefs et se creusent les piscines.
Mais cessons là les énumérations gratuites car, pour cette programmation moins que jamais, nous ne pouvons espérer être exhaustifs. L’argent déroule la pellicule aussi sûrement que les tapis rouges et les colliers de perles, et les films ne manquent pas sur ce sujet généreux entre tous. En cinéma, radio, conférences et palabres, à crédit et en stéréo, le Cercle (qui, comme tout un chacun, en manque toujours un peu…) fait sa fête au fric.