La fille du 14 juillet

Cinéma en plein air
AU PARC COMHAIRE (Laveu)
(Distanciation physique – Port du masque obligatoire).

d’Antonin Peretjatko / France / 2013 / 88′
Vendredi 28 août 2020
Projection: 21h00

Hector, gardien du Louvre, fait la connaissance de Truquette, une jolie brune à la frange Annakarinarienne. Godart en serait tombé amoureux donc pourquoi pas Hector. Elle vient de planter l’agence intérim qui refuse de l’inscrire parce qu’elle n’a pas d’adresse. Puisque c’est comme ça, elle partira en vacance à la mer ! Truquette et sa copine Charlotte proposent à Pator, récemment interrompu dans son exercice enfumé et illégale de la médecine, de les emmener. Pator est un ami d’Hector, joyeuse coïncidence ! Ils partiront donc à quatre, jusqu’à ce que Bertier, le frère de Charlotte, se tape l’incruste !

Amateurs de l’humour au troisième degré, rejoignez-nous ! Libre, débraillé, léger et référentiel, « La fille du 14 juillet » nous aidera à oublier la moros(covid)ité du moment !

Cycle la route

Septembre, octobre 2020

Programme complet (PDF): rectoverso

LA ROUTE — Des cartes anciennes jusqu’aux images satellites, la route
témoigne depuis longtemps du souhait de l’homme de sortir de chez
lui, pour le meilleur et pour le pire. Motif iconographique majeur du
cinéma, la route peut être assimilée à une histoire, avec un début, un
milieu et une fin : autant d’occasions de rencontres et de surprises
qui en intensifient l’usage. Avec ses successions de lignes blanches
et le paysage qui défile, l’expérience de la route s’apparente à une
bande film et ses perforations. Un rythme se crée et des images se
juxtaposent. Parmi celles-ci, des bagnoles qui foncent droit dans le
mur du « progrès », des migrants en quête de sol, des touristes masqués
qui s’entassent en ayant peur de tousser, des camions de marchan-
dises chargés d’inutile, mais aussi des bandits, des pisteurs et des fous
errants qui se barrent pour aller voir ailleurs « comment ça roule ».
Le tracé de route proposé par l’équipe du Cercle est à emprunter les
cheveux au vent, dans une caisse à savon pétaradante, sursautant au
son crasseux de Born to be Wild, avec dans le rétroviseur les dernières
tentatives de contrôler nos vies.

 

La rivière rouge
6 septembre 2020

El Viaje
13 septembre 2020

Boule de Suif
20 septembre 2020

Alice dans les villes
27 septembre 2020

Route One
4 octobre 2020

Electra Glide in Blue
11 octobre 2020

Touki Bouki
18 octobre 2020

Il Sorpasso
25 octobre 2020

Par-delà COVID-19 #3

Le Covid Burger !

Un steak néolibéral trop salé mais bien saignant pris dans l’étau moelleux d’une miche de dé-confinement… sauce précaire svp !
Ne trainez pas, il y a déjà une file au Drive in d’Alleur.

Par où mordre la bête qui nous dépasse ?
Pas de solution ultime, quelques recettes maisons à cultiver.

REVUE DE PRESSE ET ANNONCES:

Premièrement on rappel qu’une récolte de vivre est organisée par l’asbl Quai des enfants qui soutient 70 familles dans le besoin. Tous les mardis soir, un point de collecte de dons alimentaires se tient dans le quartier du Laveu au 145 rue Comhaire. Vous pouvez y déposer vos colis, du lundi au mardi avant 17h00. Besoins principaux : produits frais. Pour plus d’informations ou l’organisation d’autres points de collecte contactez Eva, via le FB de l’association ou par tphn 049 92 31735.

Ensuite un peu d’humour et de philosophie avec la maladie endiguée par les Shadoks
Episode 38 et Episode 39.

Comme on a tous besoin d’air, on vous invite sur un terril
pas loin de chez nous
avec Laexandre Galand

Pour ne pas perdre le fils des choix économiques qui ont façonné les 30 dernières années Une histoire de fabrication de masques locale, délocalisée. Un cas particulier en dit parfois long sur une situation globale.

Pour reposer nos yeux et nos humeurs, Les dessins de Puntish qui transcende la « relance » par ses planches de BD.

Pour pimenter les envies de dé-confinement Giorgio Agamben qui tente de nous sortir la tête de l’autoritarisme techno-scientifique.

Et pour les gros appétits un travail d’enquête de fond mené par trois chercheurs belges en sciences sociales.

Si certains veulent mettre une de nos affiches à leur fenêtre contactez-nous par mail. On livre à vélo, jusqu’à épuisement des stocks.

Au plaisir de vous revoir, en chaire et en os.

L’équipe du Cercle