Soleil vert

Dimanche 30 avril
Cinéclub – Cycle « À table! » #9
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Soleil vert
de Richard Fleischer / USA / 1973 / 93′

Soleil-vert-petit

On connaît la douce promesse que nous porte le fumet se frayant un chemin depuis la cuisinière jusqu’à nos narines. Que ce soit le matin, où le pain fraichement grillé attend le beurre et la confiture, que ce soit ce rôti qui durant tout l’après-midi a mijoté dans sa sauce aux oignons et à la bière, ou encore ce gâteau aux amandes à la façon de notre grand-mère. Dans le monde de Soylent Green, il n’y a plus de promesses, juste un souvenir lointain pour certains, et une chose complètement inconnue pour la plupart.

L’ennemi silencieux

Dimanche 23 avril
Cinéconcert – Cycle « À table! » #8
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3 euro

L’ennemi Silencieux
de H. P. Carver / Canada / 1930 / 84min
Live soundtrack par Pierre Kiessling: guitare et sources sonores numériques …

L'ennemi silencieux

C’est l’histoire d’une tribu Indienne, les Ojibwas. Contraints par la famine, ils partent vers le Nord à la recherche du caribou. L’ennemi silencieux s’apparente d’abord à une œuvre ethnographique, en voulant garder une trace de cette tribu qui s’éteint à petit feu et entraîne avec elle ses us et coutumes. Mais rapidement la fiction prend le dessus. Tout en participant à la construction de l’image du « gentil indien » il nous emporte dans un récit d’aventure au grand air, avec descente en canoë, horde de caribous, et le combat d’un ourson contre un puma…

Court-bouillon

Dimanche 16 avril
Cinéclub – Cycle « À table! » #7
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3 euro

Bouillon de courts-métrages soigneusement émincés

Courts-métrages 16 avril (2)

Varken, de Christina Stuhlberger, 2013, Belgique, 9 min
La Ricotta, de Pier Paolo Pasolini, 1963, Italie, 35 min
Food, de Jan Švankmajer, 1992, Tchécoslovaquie, 17 min
Le temps des bouffons, de Pierre Falardeau, 1985, Québec, 25min

Les Cannibales

Dimanche 9 avril
Cinéclub – Cycle « À table! » #6
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Les Cannibales
de Manoel de Oliveira / Portugal / 1988 / 98′

Cannibales-1

Une douce âme méprise l’amour d’un homme et tombe amoureuse d’un autre – un mystérieux comte, qu’elle épouse. Mais celui-ci a un terrible secret que la pauvre ne découvre, avec horreur, qu’à la nuit de noces. Un très étrange film-opéra, tiré d’un conte fantastique du XIXe siècle de Álvaro do Carvalhal. Avec cette farce macabre, Oliveira signe un de ses films les plus libres et déjantés, un portrait cinglant d’une bourgeoisie décadente sublimé par une ironie à toute épreuve.

Le goût du riz au thé vert

Dimanche 2 avril
Cinéclub – Cycle « À table! » #5
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Le goût du riz au thé vert
de Yasujiro Ozu / Japon / 1952 / 116′

Le goût du riz au thé vert 2

Un train, un bol de nouilles, une cloison de papier ouverte sur un couloir… L’intensité du cinéma d’Ozu réside dans des détails discrets et parfaitement mesurés, et dans de petits événements du quotidien. Ainsi, c’est sans éclats et autour d’une table basse que se révèle tout ce qui sépare Mokichi et Yoshiko, un couple aisé et usé depuis longtemps. Ce sont les repas qui disent les caractères de chacun, qui séparent la sophistication et la simplicité, et qui racontent ce qu’est et ce que pourrait être leur mariage…

Que la bête meure

Dimanche 26 mars
Cinéclub – Cycle « À table! » #4
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Que la bête meure
de Claude Chabrol / France-Italie / 1969 / 113′

Que-la-bête-meure

Pour venger la mort de son fils, un homme se lance sur la piste du coupable. Il parvient à retrouver sa trace. L’homme se trouve être haï de tous. Salopard magnifique campé par Jean Yanne, riche garagiste provincial, gueulard, tyrannique et vulgaire. C’est dans une des pires scènes de repas familial du cinéma français que l’affreux portera à incandescence son art de l’abjection…

L’Auberge rouge

Dimanche 19 mars
Cinéclub – Cycle « À table! » #3
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

L’auberge rouge
de Claude Autant-Lara / France / 1951 / 98′

L'auberge rouge

Qui dit « table bien garnie » ne s’étonnera pas de voir bientôt surgir un ecclésiastique enjoué: dévotion et bonne chère ne se détestent pas, malgré tous les vœux de pauvreté du monde. Hélas, sur le chemin de ce moine plein d’appétit et de son jeune novice, la Providence malicieuse n’a placé qu’une auberge sanglante où l’on tue les gens pour les dépouiller. Et en fait de repas salvateur, c’est plutôt le bouillon d’onze heures qui les attend, eux et leurs convives impatients d’avaler une soupe bien chaude…

Tampopo

Dimanche 12 mars
Cinéclub – Cycle « À table! » #2
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Tampopo
de Juzo Itami / Japon / 1985 / 114′

Tampopo

La vie de Tampopo, jeune veuve vendeuse de nouilles des environs de Tokyo, change du tout au tout lorsqu’elle voit débarquer dans son petit restaurant un routier habillé en cow-boy. N’ayant pas trop apprécié le repas, ce dernier lui propose de l’aider à parfaire ses talents de cuisinière et à concevoir la soupe de nouilles parfaite.

Entre humour loufoque, érotisme alimentaire et surréalisme asiatique, Tampopo est un « western-nouilles », un délice culinaire japonais qui ne vous laisse pas sur votre faim.

Genèse d’un repas

Dimanche 5 mars
Cinéclub – Cycle « À table! » #1
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1 euro

Genèse d’un repas
de Luc Moullet / France / 1979 / 115′

Genèse d'un repas

Au départ de sa table à manger, Luc Moullet retrace la provenance et le modèle économique duquel est issus son repas, ou plus précisément: une boite de thon et une banane. Un film profondément politique qui décortique méticuleusement les arcanes du marcher agro-alimentaire. Une genèse qui n’épargne rien ni personne et se confronte sans retenue aux questions sociales, écologiques et post-coloniales qui en découlent, jusqu’à en éplucher l’économie du film, lui même.