L’estate di Giacomo

Film de Alessandro Comodin / France et Italie / 2012 / 78′
Dimanche 25 juin 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

De la chronique minimaliste d’un été passé par deux adolescents dans la campagne du Frioul, le réalisateur italien Alessandro Comodin tire un condensé de sensations apparentant son cinéma à la peinture impressionniste. Un soleil qui irradie, passe à travers le feuillage, puis s’incline sur la course d’un vélo partagé par Giacomo et la belle Stefania, le vent et le désir qui font frémir leurs chairs s’éveillant au monde, l’eau d’un lac paradisiaque qui bouillonne et jaillit autour de leurs ébats… Un cinéma documentaire vibrant qui parle à nos désirs de lumière, de jeunesse et d’idylle en Arcadie.

Creature from the black lagoon

Film de Jack Arnold / USA / 1954 / 85′ : PROJECTION 3D !
Dimanche 18 juin 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 3,00€

Une expédition en Amazonie découvre, grâce à des preuves fossilisées datant du Dévonien, un lien entre la terre et les animaux marins. Une seconde expédition est alors organisée pour récolter des preuves supplémentaires dans les fonds du lagon noir. Un des premiers films 3D réalisé avec brio pour son utilisation de l’image en relief avec de magnifiques mises en scènes sous-marines. Une savoureuse série B où le monstre, chaînon manquant entre l’homme et la daurade, malmène une équipe de scientifiques. Sous ces eaux à suspens ondule une question forte sur la place de l’homme devant la nature brandissant le fanion de la recherche et de la connaissance pour justifier ses travers destructeurs.

Palombella Rossa

Film de Nanni Moretti / Italie / 1989 / 89′
Dimanche 11 juin 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #06
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Suite à un accident de voiture, Michele, jeune dirigeant communiste, se retrouve sans mémoire au bord d’une piscine pour un match de water-polo. Durant le match, il récupère peu à peu des bribes de son existence à travers une suite de souvenirs confus et une réalité qu’il ne réussit pas à comprendre, dans laquelle il ne se reconnaît pas. Palombella Rossa est un film sur le water-polo, la crise du communisme et la détérioration du langage. Deux mois après sa sortie en septembre 1989, le Mur de Berlin s’effondre, la parti communiste italien disparaît, et très vite il ne reste plus rien du monde qui tourmente Michele.

L’inconnu du lac

Film de Alain Guiraudie / France / 2013 / 101′ / + de 16 ans !
Dimanche 4 juin 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Au bord du lac, plan d’eau et plan drague fusionnent ici avec le plan de cinéma ; en ce coin de nature, petit domaine des dieux grecs où les corps ne sont pas seuls à être mis à nu, se joue une ronde par- faitement réglée entre la vie et la mort, l’érotisme et le danger, la pas- sion et l’amitié, l’exultation fugace de la chair (et Guiraudie y va fran- chement…) et la respiration durable des sentiments.

The Swimmer

Film de Frank Perry & Sidney Pollack / USA / 1968 / 95’
Dimanche 28 mai 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

En sortant de la forêt à moitié nu, Ned (Burt Lancaster) a un projet un peu fou : rentrer chez lui en traversant la rivière imaginaire formée par les piscines privatives de ses nombreux voisins, riches bourgeois du Connecticut. Une mise en scène déroutante qui permet à Frank Perry de raconter, à travers la crise d’un homme usé, comment la fière Amérique des années 50 est entrée dans l’ère du doute et de la remise en question de ses fondements.

Deep end

Film de Jerzy Skolimowski / UK-Pologne-RFA / 1970 / 92’
Dimanche 21 mai 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Un jeune homme trouve son premier emploi, et perd ses illusions, dans les eaux troubles et labyrinthiques de bains publics londoniens peuplés de beautés libidineuses et fanées. Sous la coupe d’une fraîche et vénéneuse collègue s’y déploie, en même temps que celui de sa candeur, le crépuscule de toute une époque de libertés échouées. Un film-ovni parfaitement splendide, oscillant entre couleurs vives et décrépitude, et mené comme un morceau de free jazz baignant dans les incantations krautrock de CAN et le folk psyché de Cat Stevens.

Soleil Trompeur

Film de Nikita Mikhalkov / Russie / 1994 / 135’
Dimanche 14 mai 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #02
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

La Russie, 1936, les échanges avec l’extérieur sont réduits au minimum et pourtant il n’y a guère qu’une quinzaine d’années que la Révolution a triomphé. Sergeï Kotov est pris entre deux mondes : celui dont sa femme, Maroussia est issue, raffiné, nostalgique, condamné et celui, plein de promesses, qu’il voudrait offrir à leur fille, Nadia. Entre émotion et désespérance totale, le film se veut conforme à l’âme russe : on y passe du rire aux larmes, de l’espoir à la résignation tandis qu’en arrière plan, le système stalinien se déploie, implacable.

Alamar

Film de Pedro Gonzàlez-Rubio / Mexique / 2009 / 73′
Dimanche 07 mai 2017
Cinéclub – Cycle « Baignades » #01
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Nathan, petit enfant venant de la ville doit passer quelques semaines avec son père et son grand-père dans les Caraïbes mexicaines. Commence pour lui une initiation à la pêche, à la plongée et à la vie précaire comme le vécurent ses ancêtres les Mayas. Vivant sur une maison sur pilotis loin de la civilisation, la petite famille vit au rythme de la mer et du temps. Entre documentaire et fiction, Alamar est une perle bleue sur un océan blanc. C’est la transmission d’un savoir d’une génération à une autre qui inéluctablement se perdra.