Soy Cuba

de Mikhail  Kalatozov / CU-URSS / 1964 /  140′
Dimanche 23 février 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #08
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

À travers quatre histoires qui renforcent l’idéal communiste, Soy Cuba dépeint la lente évolution de Cuba du régime de Batista jusqu’à la révolution castriste. Grâce aux prouesses du chef opérateur Serguei Urussevski, le film déploie de longs plans séquences époustouflants pour se frayer un chemin sensuel et tragique dans l’île en prise avec les prémices de la révolution de Castro.

Elmer Gantry

de Richard Brooks / USA / 1960 / 146′
Dimanche 16 février 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #07
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Voyageur de commerce et beau parleur, Elmer Gantry vit de petites combines. Un jour, il croise le chemin d’une prédicatrice, tombe sous le charme et se convertit sans hésitation. Dorénavant, il vendra de la religion et de l’espoir. Burt Lancaster dans son plus grand rôle qui lui valut l’unique Oscar de sa carrière. Ce chef-d’œuvre de Richard Brooks tiré du roman controversé de Sinclair Lewis (prix Nobel de littérature) dénonce les formes commerciales de la religion aux États-Unis dans les années 20.

Zahrada

de Martin Sulik / Slovakie-France / 1995 / 100′
Dimanche 09 février 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #06
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Parcours initiatique d’un jeune homme, Jacub, qui, devant l’hostilité de son père, se réfugie quelques jours à la campagne dans le jardin du Bon Dieu. Là, il va affronter des guêpes féroces, rencontrer la pucelle miraculeuse et le sage Wittgenstein, faire un troc avec Jean-Jacques Rousseau et découvrir avec son père le chemin de la connaissance.

Z

!!! Modification par rapport au programme papier !!!

de Costa Gavras/ Algérie-France / 1969 / 127′
Dimanche 2 février 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #05
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Dans les années 1960, en Grèce, la gendarmerie et la police cherchent à tout prix à réprimer le communisme et tout mouvement qui lui serait affilié. Une réunion pacifiste animée par « le docteur », député progressiste, tourne au drame. Le laxisme policier donne raison à la violence des opposants venus en découdre. Une enquête prend alors des allures de thriller mettant en cause les plus hautes autorités de l’État grec, de la dictature des colonels.

Five Easy Pieces

de Bob Rafelson / USA / 1970 / 98′
Dimanche 26 janvier 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #04
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Bobby Dupea est un foreur pétrolier instable et impulsif. Son statut d’ouvrier cache sa jeunesse privilégiée de prodige du piano. Lorsque Bobby apprend que son père est mourant, il rejoint la maison familiale avec sa petite amie Rayette, serveuse. L’occasion d’un clash social et psychologique avec, au centre, un Jack Nicholson au jeu impérial, touchant et subtil, incarnant le meilleur du cinéma US des 70’s.

Mamma Roma

!!! Modification par rapport au programme papier !!!

de Pier Paolo Pasolini / Italie / 1962 / 110′
Dimanche 19 janvier 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #03
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Mamma Roma pense être libérée de son souteneur lorsque celui-ci se marie. Elle décide alors de mener une vie honnête de petite bourgeoise respectable et reprend avec elle son fils Ettore, âgé de seize ans, qui a grandi en pension à la campagne. Nouveau quartier, nouveau métier… nouvelle vie ? Archétype de l’expressionnisme spirituel de Pasolini, cette tragédie prolétaire parle un langage pictural et poétique. 

Et le vent apporta la violence

de Antonio Margheriti / Itali-Allemagne / 1969 / 109′
Dimanche 12 janvier 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #02
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Gary Hamilton (Klaus Kinski), condamné aux travaux forcés pour un crime qu’il n’a pas commis, est libéré. Son ami Acombar (Peter Carsten), le vrai coupable, a pris possession de ses biens. Le soir du retour, une tornade accompagne l’arrivée du vengeur… Voici un western atypique ancré dans les codes du cinéma d’épouvante et baigné dans une ambiance nocturne dramatique. Klaus Kinski, à contre-emploi fait rayonner ce fleuron méconnu du western européen.

Entre onze heures et minuit

de Henri Decoin / France / 1949 / 92′
Dimanche 05 janvier 2020
Cinéclub – Cycle « Quartier Libre ! » #01
Portes: 20h – Projection: 20h30
PAF: 1,00€

Parfaitement rompu au polar à la française et aux adaptations simenoniennes, Decoin plonge ici sans scrupules dans une atmosphère un peu plus proche du film noir américain. S’appuyant sur un scénario alambiqué, et néanmoins jouissif, entre un double meurtre et une histoire de sosies assez improbable, Entre onze heures et minuit est avant tout une bonne occasion de se délecter du jeu cinglant de Louis Jouvet.